IBADE
Balnéothérapie, remise en forme, formation aux massages, équilibre Corps-Esprit

Archives mensuelles : février 2017

– Cure de jeûne – Qu’est-ce que le jeûne ?

Qu’est-ce que le jeûne?

Le jeûne, pratique millénaire, c’est la privation ponctuelle de nourriture. Dans la pratique, cela consiste à s’abstenir totalement de consommer des aliments solides et de n’absorber que de l’eau, jus de fruits, de légumes ou d’autres boissons naturelles telles que les tisanes et cela sur un laps de temps qui peut aller de 24 h à 5 jours voire plus.

Le jeûne va permettre au corps de se mettre au repos, de procéder à un nettoyage de l’intérieur, de se détoxifier, de se régénérer, de se réparer. C’est en quelque sorte un processus de nettoyage, de réparation qui consiste à venir puiser dans les réserves excédentaires du corps.

Principe du jeûne

Le principe du jeûne est de passer en mode d’autophagie*, c’est-à-dire de ne plus fonctionner sur une consommation d’apports extérieurs, mais à fonctionner sur une consommation des réserves personnelles accumulées par l’organisme.

Pratique du jeûne

Dans notre expérience du jeûne, nous commencerons par un jeûne de 5 jours. Pourquoi un jeûne de cinq jours ? Parce que c’est au bout de cinq jours que l’on commence à en apprécier les bienfaits tant sur le plan physique que sur le plan psychique. Psychiquement, on devient plus éveillé, plus «léger» et souvent plus enthousiaste. Physiquement, les premiers effets sont visibles au niveau du ventre qui diminue en volume et se traduit aussi par une perte de graisse au niveau des cuisses. C’est au bout de cinq jours que l’on remarque combien le jeûne est bénéfique pour le corps et l’esprit.

Si le jeûne est très bénéfique, il est important de rappeler qu’il est déconseillé aux femmes enceintes, aux enfants, aux diabétiques et aux personnes souffrant d’anémie ou en état de faiblesse généralisé.

Pour que le jeûne soit efficace, il est essentiel de s’y préparer psychologiquement la semaine qui précède le début du jeûne. Il est important de se mettre mentalement dans la situation de jeûne ; cela revient à se dire : dès la semaine prochaine j’arrête de manger pour que mon foie puisse se régénérer et s’apaiser ; je me contenterai de boire de l’eau avant d’aller faire quelques exercices physiques tels qu’étirements, promenade, footing ou marche rapide et Qi Gong en installant certains exercices de préférence au moment des heures de repas afin que l’esprit soit « distrait » c’est-à-dire ne se concentre pas sur l’habitude réflexe de l’heure du repas et soit « détourné » de tout ce qui  rappelle la nourriture.

Pour mieux se préparer à entrer dans le jeûne, il conviendra la veille de se contenter d’un repas léger de légumes cuits le soir.

*Fait d’entretenir la vie sur ses propres ressources.

Cet article vous a plu ! Laissez-moi un commentaire et n’hésitez pas à « liker »

Je vous donne rendez-vous à la semaine prochaine pour la suite sur « les principaux types de jeûne »